AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Livres Sur l'univers STALKER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kam!k@z-warRioR
Modo & Editeur
Modo & Editeur


Messages : 2057
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : France Nord

MessageSujet: Livres Sur l'univers STALKER   Mer 13 Mar - 16:58

Dans cette section, vous trouverez quelques livres sur l'univers STALKER, vous pouvez aussi discuter ou même poser des questions sur l'achat éventuel de livres.
_____________________________________________

Arkadi et Boris Strougatsky, nés respectivement en 1925 et 1923, occupent depuis longtemps les sommets de la Science-fiction soviétique.
L'intelligence et la sensibilité humaniste de leur oeuvre leur a valu une renommée universelle:


Biographie simple et courte.

Arkadi fait des études de linguistique et devient traducteur technique de japonais pour l’armée pendant la guerre. Métier qu’il conservera après la fin des hostilités et qu’il étendra à l’anglais [entre autres, mais on pourrait aussi citer le chinois, le thaïlandais et, au sens large, les “langues orientales".



Boris, lui, opte pour l’astrophysique dans les laboratoires officiels de l’URSS triomphante. Deux métiers sciemment orientés vers l’ailleurs, l’autre et le différent, pour former une ossature textuelle qui soutiendra l’essentiel de leur production. Tous deux remercièrent d’ailleurs chaleureusement leurs parents [lui, critique d’art, elle, professeur] pour les avoir initiés encore enfants à la “vraie” littérature : WELLS, STEVENSON et autres.


La Science-Fiction venue du froid
La collaboration littéraire des deux frangins commence en 1958 alors que KHROUCHTCHEV accède au pouvoir. Bon nombre de nouvelles paraissent dans différentes anthologies russes et ne seront, hélas, jamais traduites en France [on en trouve quand même plusieurs traces à peu près certaines principalement au Rayon Fantastique sous les titre “Six allumettes” dans le recueil “Cors Serpentis”, “Le chemin d’Amalthée” dans le recueil éponyme et “réflexe spontané” dans le recueil “Le messager du cosmos” - souvent confondu avec un roman inexistant -, aujourd’hui toutes épuisées et introuvables. Plus facile à dénicher, l’anthologie “Vingt maisons du zodiaque” composé par Maxime Jakubowski en 1973 contient la nouvelle “une gigantesque fluctuation”].

Ce sont surtout leurs romans, nombreux, qui seront régulièrement traduits en français, en anglais, même si c’est en allemand seulement que la totalité de leur oeuvre est disponible [nouvelles, romans, lettres et même quelques petits essais].


En URSS, le succès est immédiat. Très vite, leurs textes courts, humoristiques, ironiques et détachés se servent de la SF comme prétexte satirique et c’est bien souvent la lourdeur bureaucratique de leur pays qui y est épinglée [“La troika”, notamment, ainsi que le très pince-sans-rire “La seconde invasion des martiens”, le très humoristique “Le lundi commence le samedi” et bien d’autres].

L’ami Nikita passé à l’as et le rigolo Brejnev au pouvoir, une charmante chape de plomb s’étend sur l’URSS de Vladivodstok à Leningrad et il arrive ce qui devait arriver : l’oeuvre littéraire des frères STROUGATSKI est partiellement interdite en 1969, parce que quand même, faut pas déconner avec Leonid. C’est l’époque où les deux frères inventent un univers cohérent [jamais vraiment traduit en France, mais désigné par les anglo-saxons sous le titre “The Noon universe”] dans lequel plusieurs de leurs livres peuvent éventuellement s’inscrire [voir plus bas].

Les choses se passent “normalement” jusqu’en 1980 [livres publiés et diffusés clandestinement, du moins en partie, certains étant si “SFisés” que même les censeurs n’y pigent que dalle], date charnière où la Glasnost autorise une [relative] ouverture. Le succès est à nouveau au rendez-vous et les deux frères continueront à publier jusqu’à leur mort, réussissant même à s’exporter plutôt correctement outre-Volga [c’est évidemment l’adaptation cinématographique de “Stalker” par TARKOVSKI en 1977 qui les fera connaître à l’étranger].

Existence austère, donc, secrète, et dont on ne sait finalement que très peu de choses, l’unique biographie les concernant n’ayant évidemment trouvé aucun éditeur en France.

Une oeuvre qui réconcilie Stanislaw LEM et Iain BANKS.

On l’a vu, la SF des deux frangins relève bien plus de la satire et de la réflexion introspective que du combat spatial débridé. La pleine compréhension de leur oeuvre nécessite quand même une bonne connaissance de l’histoire soviétique et [c’est là que les choses se gâtent sous nos longitudes] de la culture russe dans son ensemble. Deux barrières délicates à franchir pour le lectorat des années 60, période où les éditeurs français commence sérieusement à publier les STROUGATSKI.

Autre pépin difficile à avaler, la qualité généralement médiocre des traductions [exceptée celle d’Antoine VOLODINE pour “L’auberge de l’alpiniste mort”] qui donne aux frères STROUGATSKI la réputation d’être “lourds”, “ampoulés” et généralement “genre chiants”. Mon beau-frère, qui parle couramment le russe, précise que ces qualificatifs sont non seulement honteux, mais essentiellement faux.

Le très grand succès dont jouit l’oeuvre des STROUGATSKI en Russie ne doit pas faire oublier que derrière une langue simple, ouvertement référencée à Georges ORWELL, se cachent des préoccupations stylistiques et un “ton” qui n’appartient qu’à eux. Il est très peu probable que les traductions disponibles en français soient aujourd’hui révisées, mais on peut toujours rêver.

La particularité d’Arkadi et Boris STROUGATSKI, c’est d’avoir livré à leurs lecteurs de nombreux romans satiriques et/ou désespérés tout en proposant une “vision du futur” via un “cycle” que n’auraient pas renié ASIMOV, HEINLEIN ou BANKS. C’est notamment le cas de ce qu’on appelle en France “La trilogie des pélerins” [“Noon universe” en anglais]. Trois romans écrits à plusieurs années d’intervalle [“L’île habitée”, 1971 chez l’Âge d’homme, “Le scarabée dans la fourmilière” en 1982 au Fleuve Noir, et “Les vagues éteignent le vent” en 1985 chez Présence du Futur, tous avec le même héros plus ou moins important], dans lesquels on devine le destin d’une humanité surveillée [peut-être ?] par des entités extra-terrestres plus ou moins bienveillantes chargées de faire progresser notre turbulente civilisation.

A noter que le roman “Il est difficile d’être un dieu”, paru en 1973 et médiocrement adapté au cinéma par un réalisateur allemand sous le titre “Un dieu rebelle”, s’inscrit dans la même logique et met en scène cette même vision à notre échelle : on y suit le parcourt d’un humain envoyé sur une planète de type médiévale pour la faire progresser. La boucle est bouclée [qui surveille qui ?] et Iain BANKS reprendra la même idée pour ses célèbres Circonstances Spéciales dans la Culture.

La cas “Stalker” mérite d’être traitée à part [mais peut parfaitement s’inscrire lui aussi dans la “Trilogie des pélerins”, ce qui porte la trilogie à 5 romans - Douglas ADAMS n’est pas loin]. Voir plus bas pour l’importance de ce roman central dans l’oeuvre des frères STROUGATSKI.

N’attendez donc pas des frères STROUGATSKI une description minutieuse de conflit galactique pan-quantique. Ici, c’est l’humanité qui prévaut. L’humour. La dérision. La tendresse, parfois, la cruauté souvent. La vie, quoi.

NOTE : Les dates de parutions données ici sont les dates de parution françaises. Voir plus bas pour les dates de parutions russes.










Arcadi et Boris Strougatski
Les frères Arcadi mort à 66ans et Boris Strougatski mort à 79ans (Arcadi 1925-1991 et Boris 1933-2012) sont des écrivains soviétiques de science-fiction.

Biographies
Leur père a échappé aux purges staliniennes, mais n'a pas survécu au siège de Leningrad pendant la Grande guerre patriotique.

Arcadi devient traducteur pour l'armée, spécialisé notamment dans le japonais. Son frère cadet Boris devient pour sa part astrophysicien. Leurs métiers se complétant, ils collaborent à partir de 1958 pour écrire de la science-fiction.

Dans leurs romans, ils cherchent un idéal, mais n'épargnent pas le régime soviétique qui commence à les censurer en 1969. Ils écrivent alors clandestinement une partie de leur œuvre, partiellement diffusée sous le manteau, puis publient de nouveau au grand jour dans les années 1980 avec la glasnost ; leurs œuvres seront traduites et publiées par les éditions officielles soviétiques (Éditions en langues étrangères puis Radouga), ce qui permit de les faire connaître au-delà des frontières de leur pays.

Œuvres
Romans:
*L'Arc en ciel lointain (Moscou, 1963) - Fleuve noir, 1982, (ISBN 978-2265019607)
*Il est difficile d'être un dieu (Moscou, 1964) - Présence du futur no 161, 1973 - Denoël, 2009, (ISBN 978-2207260388)
*Le lundi commence le samedi (Moscou, 1965) - Présence du futur no 179, 1974, (ISBN 978-2207301791)
*Le Dernier Cercle du paradis (Moscou, 1965) - Le Masque Science Fiction no 80, 1978, (ISBN 978-2702407721)
*L’Escargot sur la pente (Leningrad, 1966)- Éditions Champ Libre, 1972
* Les Mutants du brouillard (1966-1967) - Albin Michel, 1975
*La Seconde Invasion des martiens (Moscou, 1968) - Fleuve noir, 1983
*L'Île habitée (1969) - L'âge d'homme, 1980 - rééd. Denoël, 2010
*L'Auberge de l'alpiniste mort (Moscou, 1970) - Présence du futur no 457, 1988
*Le Petit (Moscou, 1971) - Fleuve noir, 1984
*Stalker. Pique-nique au bord du chemin (Moscou, 1972) - Présence du futur no 314, 1994 - rééd. Denoël, 2010
*Un gars de l'enfer (Moscou, 1974) - Présence du futur no 244, 1987
*Un milliard d'années avant la fin du monde. Manuscrit découvert en d'étranges circonstances (Moscou, 1976-1977) - Fleuve noir, 1983
*Le Scarabée dans la fourmilière (Moscou, 1979-1980) - Fleuve noir, 1982
*Les vagues éteignent le vent (Moscou, 1985-1986) - Présence du futur no 502, 1989
*Destin boiteux - Hachette-Progrès, 1991

Nouvelles
*Les Revenants des étoiles - Le Rayon fantastique no 120, 1963. Nouvelles initialement indépendantes, réunies par une trame pour former une histoire continue.
*Réflexe spontané, trad. Louis Gaurin et Victor Joukov, in Le Messager du Cosmos, anthologie comprenant également des nouvelles de Alexandre Beliaev, Alexandre Kazantsev, Vladimir Savtchenko, Gueorgui Gourevitch, Éditions en langues étrangères, Moscou
*Six allumettes, trad. Louis Gaurin, in Cor Serpentis, anthologie comprenant également des nouvelles de Ivan Efremov, Anatoli Dnéprov, Victor Saparine, Valentina Jouravliova, Éditions en langues étrangères, Moscou
*La Machine des désirs - Proxima, 1983

Adaptations cinématographiques
*1979 : Stalker par Andreï Tarkovski, d'après Stalker.
*1988 : Un dieu rebelle par Peter Fleischmann, d'après Il est difficile d'être un dieu.
*1988 : Le Jour de l'éclipse par Alexandre Sokourov, d'après Un milliard d'années avant la fin du monde. Manuscrit découvert en d'étranges circonstances.
*2006 : Les Vilains Petits Canards (Гадкие лебеди, « Les vilains cygnes » en russe) par Konstantin Lopouchanski d'après la nouvelle éponyme (titrée Les Mutants du brouillard en français) tirée de la publication Время дождей (Le temps des pluies) datant de 1987.
*Обитаемый остров, « L'île habitée » en russe (d'après le roman éponyme) en deux films diffusé en avril 2008 (115 min) et décembre 2009 ( « Skhvatka », 110 min) en Russie. La version internationale est directement sortie en DVD et Blue-Ray en 2012. C'est un montage en 115 min des deux films. Le titre en français est Prisoners of Power : Battlestar Rebellion, le titre en allemand est Dark planet.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arcadi_et_Boris_Strougatski


A LIRE:
S’il est toujours possible qu’un ou des éditeurs s’occupent à nouveau du cas Strougatski, force est de reconnaître que leurs romans sont aujourd’hui assez difficiles à dénicher [la libraire Scylla peut vous y aider, librairiescylla@hotmail.com, Xavier, tu m’envoies mon chèque ?]. Les derniers encore disponibles sont édités en Présence du futur. Les autres sont clairement introuvables. Reste que des rumeurs de plus en plus insistantes parlent d’une nouvelle adaptation cinématographie de “Stalker”, par l’équipe du projet “Solaris” emmenée par Soderbergh. Rien n’est perdu, donc.

Les Revenants des étoiles
Arcadi STROUGATSKI & Boris STROUGATSKI

Titre original : Vozrajenie, 1962
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 1

Traduction de Pierre MAZEL
Illustration de Jean-Claude FOREST
HACHETTE / GALLIMARD, coll. Le Rayon fantastique n° 120, 4ème trimestre 1963
232 pages, ISBN : néant


Sur les écrans du central Dispatching cosmique, une forme insolite apparaît. Celle d'une fusée périmée à réacteur nucléaire qui va s'abattre sur un cosmodrome désaffecté.
— Salut à vous tous, mes descendants ! dit l'un de ses deux occupants blessés, avant de s'évanouir.
La fusée ZT 3 « Taymir » était partie en 2017. Mais au 434ème jour de son envol, elle avait brusquement disparu en tentant de franchir le « mur de la lumière ». Et la voilà revenue... plus de cent cinquante ans après !
Les deux revenants des étoiles, le pilote Kondriatev et Slavin, son compagnon, ont tout à réapprendre dans ce monde de l'an 2169 où ils se retrouvent sans avoir vieilli, avec ses routes automouvantes, ses D-cosmofusées, ses fermes de baleines ou d'éléphants et tant d'autres merveilles... Comme si des hommes n'ayant connu que la lampe à huile se trouvaient devant un tube d'éclairage au néon !

______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Dalekaja Raduga, 1963
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 6

Traduction de Svetlana DELMOTTE
Illustration de Robin HIDDEN
FLEUVE NOIR, coll. Les Best-sellers n° 3, dépôt légal : avril 1982
224 pages, catégorie / prix : 1, ISBN : 2-265-01960-7
Autres éditions
EDITO-SERVICE, 1984



Les « charybdes » avançaient de front, d'un bout de l'horizon à l'autre, respectant des intervalles réguliers de cinq cents mètres, dans le fracas et le vrombrissement des moteurs super-puissants. Ils laissaient derière eux, sur la steppe jaune, de larges bandes de terre marron retournée, éventrée jusqu'à la couche inférieure de basalte. Les engrenages des chenilles brillaient sous le soleil. Loin sur la droite, dans le ciel terne, s'agitait un point à peine visible : c'était l'hélicoptère qui guidait le mouvement de ces monstres métalliques. Les « charybdes » marchaient sur la Vague.
______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Daliokaïa radouga / Trudno byt' bogom, 1964
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 3

Traduction de Bernadette du CREST
Traduction révisée par Viktoriya LAJOYE
Illustration de LASTH
DENOËL, coll. Lunes d'Encre n° (109), dépôt légal : mai 2009
240 pages, catégorie / prix : 19 €, ISBN : 978-2-207-26038-8

Autres éditions
DENOËL, 1972, 1973, 1989


La planète Arkanar ploie sous la férule du tyrannique ministre de la Sécurité. Cette société semi-féodale qui persécute ses intellectuels, évoquant à la fois l'Espagne de l'Inquisition, l'Allemagne nazie et la Russie stalinienne, intéresse au plus haut point l'Institut d'histoire expérimentale de la Terre qui, elle, est peuplée depuis longtemps d'humanistes tout-puissants que l'on considère volontiers comme des dieux. Doivent-ils intervenir pour miner le fascisme, ébranler l'obscurantisme ? Bien sûr que non ! l'Histoire doit suivre son cours naturel. Ce que le jeune Rumata va avoir bien du mal à accepter, alors qu'il sait combien il est dangereux, pour un dieu, de se mêler de la misère des mortels.

Je vous rajoute un petit extrait:
La Terre expédie secrètement deux cent cinquante observateurs d’un institut d’histoire expérimentale sur la planète Arkanar. Parmi eux Anton Roumata, dissimulé sous l’identité de Don Roumata, un aristocrate de haut lignage. Ses employeurs lui interdisent toute intervention dans les affaires de l’état et bornent son activité à la stricte recension des événements dramatiques qui secouent cette monarchie féodale. À contrecœur, muni d’une discrète caméra, il assiste passivement à l’irruption d’un dictateur dans l’ombre d’un roi falot, comme jadis Hitler aux côtés du vieil Hindenburg : « Trois années auparavant, il avait émergé des sous-sols humides de la chancellerie du palais, petit fonctionnaire insignifiant, empressé, blême et même bleuâtre. Ensuite, le Premier ministre en place avait été brusquement arrêté et condamné. Plusieurs hauts dignitaires étaient morts sous la torture, hébétés de terreur, sans rien comprendre. Ce génie tenace et impitoyable de la médiocrité avait poussé sur leurs cadavres comme un énorme champignon pâle. » Face aux exactions de Don Reba, Roumata adopte une attitude de compromis et entame une résistance passive, un double jeu qui n’est pas sans danger…

*Adapté en jeu vidéo mais aussi au cinéma par Peter Fleischmann, Il est difficile d'être un dieu est un des chefs-d'œuvre de la science-fiction. Un roman intemporel, au message universel.
______________________________________________________________________________________________________________
Science Fiction - Traduction de Bernadette du CREST
DENOËL, coll. Présence du futur n° 179, 2ème trimestre 1974
288 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : néant



Un jeune programmeur se trouve plus ou moins pris au piège dans la ville de Solovets (dont l'institut scientifique a besoin d'un programmeur). Il est hébergé chez la sorcière du village, dans une isba à pattes de poule, dans laquelle le miroir réfléchit à voix haute, le chat échappé d'un conte populaire ou d'un poème de Pouchkine récite des vers ou chante des chansons malgré sa mémoire défaillante, où se trouve un divan-translator et d'étranges professeurs de magie. Une pièce de cinq kopecks revient toujours se loger dans la poche du héros, les clins d'oeil aux légendes et contes, ainsi qu'à toute une mythologie de la SF (voyage à travers le temps...) ou alchimique (recherche de la jeunesse éternelle...) foisonnent dans un roman qui se lit aussi vite qu'une traversée interstellaire à travers les oeuvres de fiction...
Dans le fameux institut, Privalov croise des géants grecs, des vampires, des doubles, des dromovoï (petits génies russes), des djinns enfermés dans des bouteilles, des homoncules ; au musée est exposée une dent de Dracula, la sorcière reçoit un coup de fil qui lui donne rendez-vous au Mont-Chauve, les mages sont d'étranges personnages, certains attachants et d'autres détestables (comme Merlin)...

*Alors vous commencez à vous poser quelques questions pratiques sur le bon usage de la science et de la technique. Et les réponses que vous trouvez sont tout à fait fantastiques !
______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Troïka, 1972
Science Fiction - Traduction de Paul CHWAT
Illustration de Atelier Pascal VERCKEN
ALBIN MICHEL, coll. Super fiction n° 21, 1er trimestre 1977
256 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : 2-226-00405-X


Un immeuble a nécessairement un dernier étage. Ce n'est ce­pendant pas |e cas d'un des bâtiments les plus modernes de Moscou, dont la hauteur se perd dans l'infini. Comme les séries divergentes en mathématique, il est ouvert. I ! s'étend dans les autres planètes, dans les autres dimensions, dans les autres univers.
De courageux explorateurs le parcourent et constatent que l'on peut en rapporter des objets qui feraient progresser, de façon fantastique, la science et la technique. Ils se heurtent à l'oppo­sition de la bureaucratie soviétique, symbolisée par la Troïka... Ce livre de science-fiction dérive davantage de Swift et de Jarry que de Jules Verne ou Wells.

______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Vtoroe nachestvie marsian, 1967
Science Fiction - Traduction de Juliette MARTIN
Illustration de Sarah BROWN
FLEUVE NOIR, coll. Les Best-sellers n° 11, dépôt légal : juin 1983
192 pages, catégorie / prix : 1, ISBN : 2-265-02468-6


Autres éditions
ESPRIT DES PENINSULES, 2002


Une nuit, des événements étranges mettent en émoi une petite ville... Tremblement de terre ? Guerre atomique ? Ou... invasion des Martiens ?
Arcadi et Boris Strougatski se livrent ici avec leur verve habituelle à une double parodie : parodie de H. G. Wells d'abord comme le suggère le titre, et ensuite parodie d'une petite ville — style Clochemerle — avec ses cancans, sa mesquinerie, ses personnages picaresques...

*Une satire très drôle et très réussie.
______________________________________________________________________________________________________________
Traduction de Michel PÉTRIS
Illustration de Roland TOPOR
CHAMP LIBRE, 2ème trimestre 1972
208 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : néant


Au bord de l'à-pic, sur le plateau, s'étendent les cottages, les bureauxt les parcs et les statues de la bibliothèque de l'Administration. En bas, c'est la forêt invisible et présente, où s'ébattent, dit-on, les ondines nues, où les biologistes traquent la vie. Au-delà, le Continent.
A la tête de l'Administration, un directeur qu'assistent des managers, proconsuls, commandants, ingénieurs, chauffeurs, mécanos qui tous obéissent à la logique du règlement.
Au cœur de l'action, Perets l'étranger, le linguiste, venu là pour voir la forêt, vit, rêve, s'insurge, jusqu'au jour où, parvenu, sans qu'il puisse se l'expliquer, au pouvoir suprême, il se soumet en signant l'ordre d'extermination générale. Pour commencer...
Entre la science-fiction la plus audacieusement sophistiquée et le fantastique des maîtres éprouvés — on pense à Gogol plus qu'à Kafka, à Buzzati plus qu'à Borges — , l'ouvrage ouvre une brèche dans le domaine mal connu de la littérature soviétique slave contemporaine.

______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Obitaemyj ostrov, 1971
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 4

Traduction de Jacqueline LAHANA
Traduction révisée par Viktoriya LAJOYE
Illustration de LASTH
DENOËL, coll. Lunes d'Encre n° (119), dépôt légal : mars 2010
448 pages, catégorie / prix : 24 €, ISBN : 978-2-207-26091-3

Autres éditions
PROUE / LA TÊTE DE FEUILLES (LA), 1980


Échoué sur une planète archaïque dont les habitants n'ont jamais entendu parler de la valeur suprême de la vie humaine ni de la Déclaration universelle des droits de l'homme, le jeune Maxime découvre une dictature qui ne dit pas son nom, un régime politique très militarisé, aux accents ubuesques, qui utilise des tours radio pour contrôler la population. Alors qu'il pourrait accepter cette situation, d'autant plus facilement que les ondes de contrôle n'ont aucun effet sur lui, Maxime décide d'entrer en résistance,
Roman initiatique au personnage principal très vite privé de sa candeur initiale et de son sourire éblouissant, conte philosophique au cours duquel ce même personnage apprend à se méfier des apparences, à se rebeller mais aussi à renoncer, L'Île habitée est le plus politique des romans des frères Strougatski.

______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Gadkie lebedi, 1972
Science Fiction - Traduction de Paul CHWAT
Illustration de Atelier Pascal VERCKEN
ALBIN MICHEL, coll. Super fiction n° 6, 3ème trimestre 1975
256 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : 2-226-00204-


Dans cette ville de notre temps, le ciel est perpétuellement brumeux. Il bruine, il pleut sans cesse.
Des mutants qui ont le pouvoir d'agir sur la réalité par la force de la volonté ont changé le climat autour d'eux. La nuit, ils peuvent même ouvrir un trou rectangulaire et mobile dans les nuages pour regarder la Lune.
Ils ont aussi des besoins que n'ont pas les hommes normaux. Il leur est nécessaire de lire autant que de manger. Privés de livres, ils meurent.
Les habitants de la ville les persécutent. Parce qu'ils sont différents. Les Juifs sont, d'ailleurs, tous partis, sentant que les choses allaient se gâter. Les chats aussi...
Seuls les enfants, les adolescents, voient dans ces mutants du brouillard l'espoir d'un monde meilleur...

______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Piknik na obotchine, 1972
Science Fiction - Traduction de Svetlana DELMOTTE
Illustration de Philippe GAUCKLER
DENOËL, coll. Présence du futur n° 314, dépôt légal : novembre 1994
224 pages, catégorie / prix : 2, ISBN : 2-207-50314-3

Autres éditions
DENOËL, 1981, 1982, 2010


Des Visiteurs sont venus sur Terre. Sortis d'on ne sait où, ils sont repartis sans crier gare. Dans la Zone qu'ils ont occupée pendant des années sans jamais correspondre avec les hommes, ils ont laissé traîner des objets de toutes sortes. Objets-pièges. Objets-bombes. Objets-miracles. Objets que les « stalkers » viennent piller au risque de leur vie, comme une bande de fourmis coloniserait sans rien y comprendre les détritus abandonnés par des pique-niqueurs au bord du chemin. Les hommes ne sont-ils donc que des fourmis pour les mystérieux Visiteurs ?
*Un roman étonnant dont le cinéaste Andreï Tarkovski (1932-1986) a tiré un de ses plus beaux films.
______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Paren' iz preispodnej, 1974
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 5

Traduction de Bernadette du CREST
Illustration de Stéphane DUMONT
DENOËL, coll. Présence du futur n° 244, dépôt légal : mai 1987
192 pages, catégorie / prix : 1, ISBN : 2-207-30244-X

Autres éditions
DENOËL, 1977



Imaginons un jeune soldat sur le point de succomber à d'atroces brûlures dans l'horreur d'un champ de bataille et qu'un voyageur de l'espace soustrait in extremis à la mort. Il devrait lui en être reconnaissant. Qu'en outre son sauveur l'arrache à sa planète natale, misérable et ravagée par des guerres incessantes, pour le conduire dans un univers de rêve où tout est beau et où les hommes s'aiment entre eux, on s'attend à lui voir verser des larmes de gratitude.
Eh bien, il en est tout autrement pour le triste héros de cette histoire, parabole transparente qui, sur un rythme endiablé, illustre avec l'humour le plus noir les goûts pervers de l'humanité.

______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : The final circle of paradise, 1976
Traduction de Maxime BARRIÈRE
Illustration de KRESEK
LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES, coll. Le Masque Science-Fiction n° 80, 4ème trimestre 1978
256 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : 2-7024-0772-2


SURTOUT, NE PENSEZ A RIEN ! Vous voici au pays de l'Imbécile Heureux. Sous le règne de l'abondance et du plaisir. Et de la folie. Tout comme Ivan Zhilin, Agent des Nations-Unies, vous enquêtez dans cette étrange station balnéaire où les fêtes succèdent aux cérémonies aberrantes, ou les Maîtres Coiffeurs changent votre apparence, où les Intels sont maudits, où les feuilletons idiots s'immiscent dans la réalité. Mais où est la réalité entre les tentacules du rêve, dans ce pays d'où l'on ne revient pas, où vous affrontez une menace plus terrible que la guerre totale ?
______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Zhuk v muravejnike, 1979
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 9

Traduction de Svetlana DELMOTTE
Illustration de Peter ELSON
FLEUVE NOIR, coll. Les Best-sellers n° 2, dépôt légal : février 1982
256 pages, catégorie / prix : 1, ISBN : 2-265-01897-X

Autres éditions
EDITO-SERVICE, 1984


Titre original : Zhuk v muravejnike, 1979
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 9

Traduction de Svetlana DELMOTTE
Illustration de Peter ELSON
EDITO-SERVICE, coll. Anticipation n° (15), 1984
256 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : 2-8302-1146-4

Autres éditions
FLEUVE NOIR, 1982


Ils avaient été examinés par des sommités médicales, membres du Conseil Mondial et consultants de la Commission des Treize. On les lava, les langea et, le même jour, à bord d'un vaisseau spécialement équipé, ils furent amenés sur Terre. Vers le soir, dans treize creiches dispersées sur les six continents, des nounous pleines de sollicitude s'affairaient déjà autour de treize orphelin et enfants posthumes qui ne verraient jamais leurs parents et qui avaient désormais une mère unique : l'humanité, immense et tendre.
______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Otal "U Pogibchego alpinista", 1982
Traduction de Antoine VOLODINE
Illustration de Pascal MORET
DENOËL, coll. Présence du futur n° 457, dépôt légal : mai 1988
256 pages, catégorie / prix : 10, ISBN : 2-207-30457-4
[/size]

Dans un petit hôtel perdu au coeur des Alpes autrichiennes, l'inspecteur Glebski est bien décidé à oublier la médiocrité policière. Neige, brandy, coin du feu et drague légère sont au programme...
Hélas ! Un crime horrible l'oblige à mener une enquête qui dépasse ses compétences. Quel flic raisonnable serait prêt à admettre que certains suspects sont des extraterrestres ? Ou qu'un dangereux individu cherche à terroriser le premier étage en volant des pantoufles et des montres ? Ou que l'un des témoins transporte dans ses bagages une réplique en cire de sa jeune épouse ? ... Ou qu'une bande de gangsters se dirige vers l'hôtel pour traquer Belzebuth en personne ?

______________________________________________________________________________________________________________
Titre original : Volny gasiat veter, 1985
Science Fiction - Cycle : L'Univers du Midi vol. 10

Traduction de Svetlana DELMOTTE
Illustration de Luigi CASTIGLIONI
DENOËL, coll. Présence du futur n° 502, dépôt légal : novembre 1989
224 pages, catégorie / prix : 10, ISBN : 2-207-23502-3


Depuis bien longtemps, l'humanité envoie des spécialistes accélérer la marche de l'histoire dans les civilisations attardées de l'univers. Et si l'humanité, à son tour, était l'objet d'une manipulation planifiée par une supercivilisation désireuse de la sortir de son Moyen Âge ? Toïvo Gloumo connaît bien la question : avant de juger le chose immorale, il a lui-même été Progresseur. Et aujourd'hui, avec acharnement, il traque les insaisissables Pèlerins qui veulent intervenir dans les destinées humaines...

A l'avenir on y postera quelques livres biensûr sur l'univers stalker, n'hésitez pas vous aussi, je compte sur vous...


_________________
He was a Good Stalker
http://stalker-forever.bestgamesforum.com/t39-stalker-funny-video

Your War My War......Your Enemy My Enemy

BE A WARRIOR...NOT A WORRIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kam!k@z-warRioR
Modo & Editeur
Modo & Editeur


Messages : 2057
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : France Nord

MessageSujet: Re: Livres Sur l'univers STALKER   Ven 15 Mar - 23:38



Red Schuhart est un stalker ( harceleur ) un de ces jeunes rebelles qui sont obligés, en dépit du danger extrême, de s'aventurer illégalement dans la zone de collecter les artefacts mystérieux...L'être humain découvre l'existence d'une forme de vie extraterrestre, et sa venue sur Terre. Pourtant, il ne s'agit que d'une brève visite : à défaut d'une rencontre directe avec l'homme, les visiteurs semblent ne laisser qu'une marque de leur passage, sous la forme de six vastes zones qui sont le lieu de phénomènes étranges et inexplicables. Ces zones sont un mystère complet, puisqu'il est impossible de savoir si elles sont un moyen de communication avec les extraterrestres, une manière de piéger l'homme, ou une marque de passage non intentionnelle.

Ces zones se trouvent ainsi placées sous la protection de l'armée et sont soumises à des recherches scientifiques : les savants cherchent à comprendre et exploiter les objets laissés par les extraterrestres, tandis que l'armée tente d'empêcher le pillage des artefacts et leur diffusion dans le reste du monde.

Les pilleurs d'objets sont nommés stalkers, personnes qui vivent pour explorer la zone et y revendre les objets qu'ils y trouvent. Cette tâche est par ailleurs délicate, la zone étant truffée de pièges mortels.

A Harmont, une des zones qui témoignent de la visite, Redrick Shouhart vit en tant que stalker. Sa fille, née sous l'influence de la zone, n'est pas une enfant normale, tout comme les autres enfants nés peu après le mystérieux événement. Redrick, dit le Rouquin, arpente la zone sous le nez des militaires. Il sera peu à peu confronté à une étrange légende : une boule dorée permettrait de réaliser ce que l'on désire le plus. Cette boule, mythique ou réelle, ne sera pas sans déchainer la curiosité de tous ceux qui arpentent et étudient la zone. Malheureusement, si nul n'est certain de l'existence de cette boule, personne n'ignore les dangers qui attendent les explorateurs trop curieux...

Les liens aux formats pdf tout en anglais:
vous pouvez vous servir de googletrad.

Russe vers l'anglais:
http://www.shnaresys.com/roadside/picnic/parallel.htm


Tout en anglais:
http://lib.ru/STRUGACKIE/engl_picnic.txt


_________________
He was a Good Stalker
http://stalker-forever.bestgamesforum.com/t39-stalker-funny-video

Your War My War......Your Enemy My Enemy

BE A WARRIOR...NOT A WORRIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kam!k@z-warRioR
Modo & Editeur
Modo & Editeur


Messages : 2057
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : France Nord

MessageSujet: Re: Livres Sur l'univers STALKER   Sam 16 Mar - 0:21


Author:John Mason
Publisher: Createspace Independent Pub
Edition: 2
Pages: 465
Fiction: Yes
Publish Date: 09/02/2011
Format: Paperback
Year: 2011
ISBN: 9781466220720
Item Number: 48284X


Pour les étrangers, l'ex-URSS est toujours un lieu où tout est étrangement différente. D'autant plus que dans la zone d'exclusion autour de la centrale malheureuse de Tchernobyl, où, après une expérience secrète a mal tourné en 2006, les lois de la physique sont des phénomènes pliés et mystérieux manifeste.
En 2011, une autre zone est apparemment créé après Al-Qaïda armes nucléaires fait exploser en Afghanistan. Les Autorités ukrainiennes ont envoyé une équipe de recherche afin de vérifier les allégations. Les scientifiques sont portés disparus et une opération de recherche et sauvetage est lancée.
Pour Mikhailo Tarasov, officier dans les forces armées qui tentent désespérément de contenir la zone d'exclusion, ce désert infesté de mutants est son propre terrain. Mais quand il se lance dans sa mission dans la nouvelle zone, il se retrouve bientôt face périls qu'il n'a jamais rencontrés auparavant. Sa mission devient une lutte contre le mal qui imprègnent les friches, aux prises avec les ténèbres de l'histoire troublée du pays à chaque étape. Tarasov est aidé par des alliés improbables



En format pdf sur liens ci-dessous en anglais:
http://www.stalkersoutherncomfort.com/#!about

http://media.wix.com/ugd/143e92_457eff7b273ae8abe1e4ba4a46ba7d1f.pdf?dn=STALKER%2BSouthern%2BComfort.pdf

lien pour ACHAT sur amazon
http://www.amazon.com/S-T-L-K-R-Southern-Comfort/dp/1466220724/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1315587091&sr=1-1


_________________
He was a Good Stalker
http://stalker-forever.bestgamesforum.com/t39-stalker-funny-video

Your War My War......Your Enemy My Enemy

BE A WARRIOR...NOT A WORRIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livres Sur l'univers STALKER   Aujourd'hui à 4:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Livres Sur l'univers STALKER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DVD et Livres dans l'univers du Mah-jong
» où acheter livres, jeu japonais et jeton pour le riichi ?
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K
» [Blog] BIONICLE : L'Héritage de l'Univers
» [Stop-Motion] Projet: univers wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.T.A.L.K.E.R F.O.R.E.V.E.R FORUM :: BAR 100 RADS-
Sauter vers: